Comment gérez-vous votre stress en milieu professionnel ?

Publié Laisser un commentairePublié dans Blog

Formation e-learning Happyfizz : Gestion du stress en milieu professionnel
https://lnkd.in/eXYnDss

Vous vous trouvez stressé(e), surchargé(e), angoissé(e), inefficace ?

Savez-vous identifiez vos sources de stress et en comprendre l’origine ?

Pour découvrir des outils simples et pragmatiques afin d’améliorer votre quotidien, suivez le programme de formation Happyfizz sur la Gestion du Stress en milieu professionnel (parcours de 8 semaines) : des vidéos, des supports écrits, des quizz et le plus : des actions à réaliser chaque semaine dans un forum !

Pour s’inscrire, c’est ici :
https://lnkd.in/eXYnDss

Formez-vous à votre rythme !

A bientôt !
Natacha Tessier, Coach professionnel, Organisme de Formation (datadock), Médiation, à Rennes.

Coaching ‘Myfizz’ : C’est la rentrée ! Vous souhaitez préserver votre équilibre vie personnelle / vie professionnelle ?

Publié Laisser un commentairePublié dans Blog

Promo#4 à partir du 24 septembre 2018

Accordez-vous votre bulle en suivant le programme de coaching professionnel 100% en ligne ‘Myfizz’ et donnez-vous ainsi les moyens d’atteindre votre objectif. Pour vous y aider, vous bénéficierez d’un accompagnement individuel et collectif à distance, pendant 3 mois, avec chaque semaine, des thèmes proposés selon une méthodologie développée, des actions, des échanges, des prises de conscience, des progrès mesurés et des résultats concrets.

Alors faites le premier pas et rejoignez la promo #4 en tentant l’aventure à partir du 24 septembre 2018. Inscrivez-vous en ligne dès aujourd’hui pour valider votre place : https://happyfizz.fr/myfizz/

Natacha Tessier

Coach professionnel

 

Coaching ‘Myfizz’: Vous êtes en pleine préparation d’un évènement stressant pour vous…

Publié Laisser un commentairePublié dans Blog

Vous êtes en pleine préparation d’un évènement stressant pour vous, et vous avez besoin de conseils, de vous sentir soutenue (prise de parole en public, conférence, réunion, etc) ?

Promo#4 à partir du 24 septembre 2018

Développez votre confiance en vous et abordez vos projets avec sérénité en suivant le programme de coaching professionnel 100% en ligne ‘Myfizz’ pour atteindre votre objectif. Pour vous y aider, vous bénéficierez d’un accompagnement individuel et collectif à distance, pendant 3 mois, avec chaque semaine, des thèmes proposés selon une méthodologie développée, des actions, des échanges, des prises de conscience, des progrès mesurés et des résultats concrets.

Alors faites le premier pas et rejoignez la promo #4 en tentant l’aventure à partir du 24 septembre 2018. Inscrivez-vous en ligne dès aujourd’hui pour valider votre place : https://happyfizz.fr/myfizz/

Natacha Tessier

Coach professionnel

 

Comment agir contre le risque de burn-out ?

Publié Laisser un commentairePublié dans Blog
Le burn-out, traduit, en français, par l’épuisement professionnel, n’est pas encore reconnu, à ce jour, comme maladie professionnelle.
D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, le burn-out se caractérise par un sentiment de fatigue intense, une perte de contrôle et par l’incapacité à aboutir à des résultats concrets au travail.
Cela peut-être une des conséquences du stress chronique.
Le burn-out se distingue de la dépression. En effet, le burn-out se traduit par une hyper activité psychologique centrée sur le travail alors que la dépression entraîne un ralentissement physique et psychologique généralisé.
Quels sont les symptômes du burn-out entrepreneurial ?
  1. Les symptômes de l’épuisement : des signes physiques (sensation de faiblesse, fatigue chronique, tensions musculaires, problème de dos, immunité plus faible, troubles du sommeil, troubles cardiaques, gastriques, intestinaux, problème de concentration, problème de mémoire, etc) et des signes émotionnels (abattement, sentiment d’impuissance, impossibilité de contrôler les émotions, sentiment d’angoisse ou d’anxiété, impression de vide, manque d’enthousiasme, découragement et tendance à l’isolement).
  2. Les symptômes du détachement : attitude négative envers soi, envers le travail, envers la vie et envers les autres ; perte de capacité, de contact ; perte d’estime de soi et un sentiment de ne pas être à la hauteur.
  3. Les symptômes de l’inefficacité : insatisfaction par rapport à ses propres performances ; capacité moindre ; accroissement de la charge de travail ; manque d’énergie ; diminution de la motivation ; sentiment d’échec.
–> la rupture physique du corps se traduit par le burn-out.
Comment agir contre le risque de burn-out entrepreneurial ?
  1. On ne le répétera jamais assez : dormez ! Evitez les écrans 2 heures avant le sommeil et privilégiez la lecture d’un bon livre, les discussions en famille ou d’autres activités que vous aimez.
  2. Pratiquez la sieste “flash” ; faites des exercices de relaxation, de respiration ; préservez les moments de détente et de loisirs pour décompresser.
  3. Préservez les moments en famille (votre soutien au quotidien !).
  4. Conservez, voire densifiez votre réseau social : amis, organisations professionnelles, conférences, ateliers, etc.
  5. Listez vos tâches et priorisez-les (urgent/non urgent/important/non important).
  6. Planifiez les tâches de travail, les loisirs et les moments de repos dans votre agenda et tenez-vous y.
  7. Identifiez les tâches à déléguer à vos collaborateurs. N’oubliez pas que la confiance et la reconnaissance sont des facteurs de valorisation de vos collaborateurs. N’attendez pas non plus, de leur part, la même implication que vous !
  8. Créez ! Pensez à diversifier votre activité professionnelle et suivez des formations professionnelles.
  9. Enfin, apprenez à écouter votre corps et autorisez-vous un bilan de santé annuel avec votre médecin généraliste. Faites-vous accompagner par les professionnels de santé et du bien-être.
L’épuisement professionnel n’est pas une fatalité pour peu que l’on sache s’en préoccuper.
Prenez soin de vous !
Natacha Tessier
Coach professionnel & Médiateur
Cet article est rédigé à partir du Mooc proposé par l’Observatoire de la santé des dirigeants Amarok. Il clôt un cycle de 4 articles sur la santé des entrepreneurs. Bonne lecture !

Et vous … vous dormez bien ?

Publié Laisser un commentairePublié dans Blog

Cette semaine, je vous parle de la qualité du sommeil, trop souvent considérée, à tort, comme une variable d’ajustement pour les entrepreneurs. Nous avons, en effet, en France, une culture de privation du sommeil nous dictant de “dormir moins pour travailler plus”.

Or, le sommeil est essentiel car il régénère les capacités cognitives et attentionnelles (par exemple, notre faculté de concentration, de mémorisation, de prise de décisions) ; il stabilise l’humeur et régule les comportements quotidiens.

Au contraire, l’insuffisance de sommeil ou un sommeil de qualité médiocre (avec des problèmes d’endormissement, de réveils nocturnes ou de réveils précoces)  est générateur de fatigue et de somnolence. 47% des entrepreneurs en France ont un mauvais sommeil (étude réalisée par l’Observatoire Amarok) !

Alors, stoppez votre dette chronique de sommeil et adoptez une véritable stratégie de gestion du sommeil :

  • la sieste “flash”  : période de repos accompagnée ou pas de sommeil. C’est un moment de lâcher-prise pour se relaxer et se régénérer.
  • la régularité des heures de coucher.
  • l’adoption d’un rituel lors du coucher pour s’offrir un véritable SAS de décompression.
  • une nouvelle devise : “En dormant plus, on travaille mieux !”

https://www.happyfizz.fr

Stress subi ou stress choisi ?

Publié Laisser un commentairePublié dans Blog
Cette semaine, on parle de stress chez les entrepreneurs avec l’Observatoire Amarok et le mooc Amamooc.
Une proposition de définition du stress (qui ne correspond pas à la définition officielle des risques psycho-sociaux) : il s’agit de la tension entre un objectif et des moyens.
Vous l’aurez compris, plus l’écart est grand, plus le stress est croissant.
Halte à la croyance du “bon stress” qui serait un carburateur euphorique pour les entrepreneurs ! Il n’y a pas de “bon stress” et de “mauvais stress”; mais il y a un stress subi ou un stress choisi.
Le stress choisi génère de la satisfaction au travail, ce qui est important. C’est ce “stress challenge” que vit la majorité des entrepreneurs.
Pour aller plus loin, un “stressomètre entrepreneurial” a été mis au point et parmi les stresseurs hiérarchisés, vous ne serez pas étonnés de trouver aux 2 premières positions :
  • le dépôt de bilan
  • les problèmes de trésorerie.
 
 Apprenez à identifier le stress subi du stress choisi et ne restez pas isolé(e), faites vous accompagné(e) !