FLE - Français Langue Etrangère

Présentiel et à distance

En fonction de la demande et du niveau souhaité
A la demi-journée

(9h-12h30 / 14h-17h30)

Inter-entreprises : 450 €
par demi-journée
Intra-entreprise / individuel :
sur devis

En présentiel à Rennes (35)
ou à distance

Les bénéfices

de la formation

Cette action a pour objectif l’apprentissage du français en tant que langue étrangère et de valider un socle de connaissances.

Elle peut aussi permettre au salarié de mieux appréhender la langue française pour l’aider dans sa vie quotidienne et professionnelle, sans obligatoirement passer l’un des diplômes cités.

Les compétences professionnelles visées à l’issue de cette formation sont de :

maîtriser les bases ou les fondamentaux de la langue et de la culture française selon le niveau souhaité (de A 1.1 à C2). 

(DILF – Diplôme initial de langue française (niveau A1.1) DELF– Diplôme d’études en langue française (niveaux A1,A2, B1,B2) DALF– Diplôme approfondi de langue française (niveaux C1-C2))

COMPRENDRE

LES différents NIVEAUX

Niveau A : utilisateur élémentaire, lui-même subdivisé en niveau introductif ou de découverte (A1) et intermédiaire ou usuel (A2).

Niveau B : utilisateur indépendant, subdivisé en niveau seuil (B1) et avancé ou indépendant (B2). Il correspond à une « compétence opérationnelle limitée » ou une « réponse appropriée dans des situations courantes ».

Niveau C : utilisateur expérimenté, subdivisé en C1 (autonome) et C2 (maîtrise).

profil

des stagiaires

Pour qui ?

  • DILF : grands débutants et nouveaux arrivants en France
  • DELF : tout public
  • DALF : adultes en situation universitaire ou professionnelle

 

Pré-requis

  • DILF : être salarié(e) de l’entreprise client.
  • DELF : être salarié(e) de l’entreprise client. Maîtrise du niveau DILF
  • DALF : être salarié(e) de l’entreprise client. Maîtrise du niveau DILF

 

Personnes en situation de handicap

Accessibilité selon des mesures de compensation à valider en amont de la formation. Contactez votre référente handicap.

objectifs

pédagogiques

Le niveau A1 correspond à un vrai niveau de découverte de la langue (60 à 80 heures de français). 

L’apprenant doit être capable de :

  • Comprendre des mots familiers, des expressions courantes sur lui, sa famille et son environnement immédiat, dans des phrases très simples,
  • Comprendre des documents authentiques très simples comme annonces, affiches, des cartes postales,
  • Prendre part à une conversation de base, si l’interlocuteur parle lentement et reformule,
  • Poser quelques questions très simples et y répondre si le sujet est très familier
  • Décrire son lieu d’habitation et les gens qu’il connaît,
  • Ecrire une carte postale très simple de 3 ou 4 phrases, de même qu’il peut répondre à un questionnaire informatif sur lui-même. En général, il s’agit de phrases isolées,
  • Prononcer de manière approximative faisant de nombreuses erreurs phonétiques.

Le niveau A2 correspond à un niveau intermédiaire ou usuel (environ 200 h d’apprentissage). 

L’apprenant de niveau A2 doit être capable de :

 

  • comprendre des expressions et un lexique très fréquent relatifs à lui-même, sa famille, son univers proche (famille, achats, travail, école, etc.),
  • comprendre des messages simples et clairs, courts,
  • trouver des informations prévisibles dans des documents courants, comme des publicités, des prospectus, des menus, des horaires, des lettres personnelles simples
  • communiquer lors de tâches simples et habituelles, avec un échange d’informations simple et direct sur des activités et des sujets familiers,
  • échanger de manière brève en général, tout en faisant encore des erreurs phonétiques,
  • peut écrire des notes et des messages courts et simples, une lettre personnelle très simple, comme des remerciements.
  • En clair, l’apprenant peut comprendre des phrases isolées et des expressions fréquemment utilisées en relation avec des domaines immédiats de priorité (informations personnelles ou familiales, achats, environnement proche, travail). Il/elle peut communiquer lors de tâches simples et habituelles ne demandant qu’un échange d’informations simple et direct sur des sujets familiers et habituels. Il/elle peut décrire avec des moyens simples sa formation, son environnement immédiat et évoquer des sujets familiers et habituels, évoquer des sujets qui correspondent à des besoins immédiats.

Le niveau B1 correspond au niveau seuil. L’apprenant est capable de « se débrouiller » dans bon nombre de situations (380 heures d’apprentissage environ). 

L’apprenant de niveau B1 est capable de :

  • comprendre les points essentiels quand un langage clair et standard est utilisé et s’il s’agit de sujets familiers, concernant le travail, l’école, les loisirs,
  • comprendre l’essentiel d’émissions de radio ou de télévision différentes sur l’actualité ou des sujets qui l’intéressent,
  • comprendre des textes rédigés essentiellement dans une langue courante ou relative à son travail,
  • comprendre la description d’événements, l’expression de sentiments et de souhaits,
  • faire face à la majorité des situations que l’on rencontre lors de voyages,
  • parler de sujets familiers ou d’intérêt personnel (famille, voyage, loisirs, actualité),
  • s’exprimer de manière simple afin de raconter des expériences et des événements, ses rêves, ses espoirs ou ses buts,
  • donner les raisons ou explications de ses opinions ou projets,
  • raconter une histoire, l’intrigue d’un livre ou d’un film,
  • exprimer ses réactions,
  • écrire un texte simple et cohérent sur des sujets familiers ou qui l’intéressent,
  • écrire des lettres personnelles pour décrire expériences et impressions.
  • En clair, l’étudiant peut comprendre les points essentiels quand un langage clair et standard est utilisé et s’il s’agit de choses familières dans le travail, à l’école, les loisirs, etc. Il/elle peut se débrouiller dans la plupart des situations rencontrées en voyage dans une région où la langue est parlée. Il/elle peut produire un discours simple et cohérent sur des sujets familiers et dans ses domaines d’intérêt. Il/elle peut raconter un événement, une expérience ou un rêve, décrire un espoir ou un but et exposer brièvement des raisons ou explications pour un projet ou une idée.

Ce niveau correspond à un niveau avancé, dit indépendant. L’étudiant commence à faire preuve d’aisance dans bon nombre de situations. Ce niveau représente en général 550 à 600 heures d’apprentissage de la langue. 

 

L’apprenant de niveau B2 est capable de :

  • comprendre des conférences et des discours assez longs, même suivre une argumentation complexe si le sujet est familier,
  • comprendre la plupart des émissions de télévision sur l’actualité, les informations.
  • comprendre la plupart des films en langue standard,
  • lire des articles et des rapports sur des questions contemporaines, avec un certain point de vue,
  • comprendre un texte littéraire contemporain en prose,
  • communiquer avec un assez bon degré de spontanéité et d’aisance qui rend possible une interaction normale avec un locuteur natif,
  • peut participer activement à une conversation dans des situations familières,
  • présenter et défendre ses opinions,
  • s’exprimer de façon claire et détaillée sur une grande gamme de sujets relatifs à ses centres d’intérêt,
  • développer un point de vue sur un sujet d’actualité et expliquer les avantages et les inconvénients de différentes possibilités,
  • écrire des textes clairs et détaillés sur des sujets relatifs à ses centres d’intérêt
  • écrire un essai ou un rapport en transmettant une information ou en exposant des raisons pour ou contre une opinion donnée,
  • écrire des lettres officielles, dans lesquelles il expose une argumentation.

Le niveau C1 correspond à ce que l’on appelle un niveau d’autonomie. L’étudiant commence à faire preuve d’une très grande aisance et d’une spontanéité certaine, qui ne peut être atteinte qu’après 750 à 850 heures d’apprentissage de la langue. 

 

L’apprenant de niveau C1 est capable de :

  • comprendre un long discours, même s’il n’est pas clairement structuré et que l’articulation est implicite,
  • comprendre les émissions de télévision et les films sans trop d’effort,
  • comprendre des textes littéraires longs, complexes et en apprécier les différences de style,
  • comprendre des articles spécialisés et de longues instructions techniques même lorsqu’ils ne sont pas en relation avec son domaine,
  • s’exprimer spontanément et couramment sans trop avoir à chercher ses mots,
  • utiliser la langue de manière souple et efficace pour des relations sociales ou professionnelles,
  • exprimer ses idées et opinions avec précision,
  • présenter des descriptions claires et détaillées de sujets complexes, en développant certains points et terminant son intervention de façon appropriée,
  • s’exprimer dans un texte clair et bien structuré et développer son point de vue,
  • écrire sur des sujets complexes dans une lettre, un essai, un rapport, en soulignant les points importants,
  • écrire des textes clairs et détaillés sur des sujets relatifs à ses centres d’intérêt
  • adopter un style adapté au destinataire.

 

En clair, l’étudiant peut comprendre une grande gamme de textes longs et exigeants, ainsi que de saisir des significations implicites. Il/elle peut s’exprimer spontanément et couramment sans trop apparemment devoir chercher ses mots. Il/elle peut utiliser la langue de façon efficace et souple dans sa vie sociale, professionnelle ou académique. Il/elle peut s’exprimer sur des sujets complexes de façon claire et bien structurée et manifester son contrôle des outils d’organisation, d’articulation et de cohésion du discours. Il est important de le proposer à des étudiants qui sont capables d’argumenter, de s’exprimer sans réelles difficultés et de ne pas les encourager à se présenter au diplôme s’ils n’ont pas un esprit analytique.

Le niveau C2 correspond au niveau de maîtrise de la langue. L’étudiant est capable de réaliser des tâches académiques de niveau avancé. Des étudiants ayant plus de 1000 heures d’apprentissage peuvent s’y présenter. 

 

L’apprenant de niveau C2 est capable de :

  • comprendre le langage oral, que ce soit dans des conditions du direct ou dans les médias, même quand on parle vite,
  • lire sans effort tout type de texte, même abstrait ou complexe quant au fond ou à la forme (manuel, article spécialisé ou œuvre littéraire),
  • participer sans effort à une discussion, en étant à l’aise avec les expressions idiomatiques,
  • s’exprimer couramment et avec précision,
  • faire de fines nuances de sens dans son discours,
  • peut présenter une description ou une argumentation claire et fluide dans un style adapté au contexte,
  • construire une présentation de façon logique et aider son auditeur à remarquer et se rappeler les points importants,
  • écrire un texte clair, fluide et stylistiquement adapté aux circonstances,
  • rédiger des lettres, rapports ou articles complexes, avec une construction claire,
  • résumer et critiquer par écrit un ouvrage professionnel ou une œuvre littéraire.
  • En clair, l’étudiant peut comprendre sans effort pratiquement tout ce qu’il/elle lit ou entend. Il/elle peut restituer faits et arguments de diverses sources écrites et orales en les résumant de façon cohérente. Il/elle peut s’exprimer spontanément, très couramment et de façon précise et peut rendre distinctes de fines nuances de sens en rapport avec des sujets complexes.

Christelle
Découvrez
L'intervenantE

Christelle est formatrice depuis 20 ans auprès de différents organismes. 

Diplômée d’un DESS – Master en conduite et gestion de projets des établissements de formation, elle intervient sur plusieurs formations : méthodologie rédactionnelle, français professionnel, prise de parole en public.

Ses études en lien avec l’interculturel l’amènent aussi à dispenser des enseignements de FLE.

Dynamique et attentive, elle partage son expertise auprès de dirigeants, de salariés ou de toute autre personne en vue d’améliorer les prestations écrites et orales, pour gagner en confiance et en efficacité.

Demandez votre devis

et programme de formation